Spécialiste des Toilettes Japonaises

Toilette écologique : les avantages et inconvénients

Installer une toilette écologique comme une toilette sèche chez soi pourrait être une très bonne alternative. Diminuant considérablement la consommation en eau, son installation est également très simple car elle nécessite ni raccordement ni système d’évacuation. Toutefois, avant d’installer ce type de toilette chez soi, il faut obligatoirement se conformer aux législations.

Les réglementations à connaitre sur les toilettes écologiques

Auparavant, les toilettes sèches n’étaient réservées que pour un usage à l’extérieur ou dans un bâtiment ou logement implanté dans une zone isolée. Mais à partir de 2009, il est désormais possible d’installer chez soi ce type de toilette. Par contre, afin d’éviter les problèmes avec la loi, la toilette ne devrait en aucun cas gêner le voisinage. De ce fait, lors de l’usage et le vidage WC ne devrait jamais occasionner une nuisance olfactive et visuelle.

Comment fonctionne une toilette sèche ?

Tout comme un WC traditionnel, une toilette sèche dispose d’un rabattant et d’une lunette. Par contre, elle dépourvue de système d’évacuation et son utilisation ne requiert pas de l’eau. Pour traiter les agents pathogènes et les odeurs dégagées par les matières fécales et les urines, ce type de toilette dispose d’une sorte de litière à base de coupeaux de bois.

Très facile à entretenir par rapport à une fosse septique, avec une toilette sèche, vous n’aurez pas besoin de faire une vidange ou une opération de débouchage en cas de bouchage des canalisations. En effet, tout ce que vous aurez à faire c’est de vider le bac et conditionner les déjections dans un sac plastique pour les utiliser comme compost ou les jeter dans les ordures.

toilette écologique avantage

Les avantages et inconvénients d’une toilette sèche

Le premier avantage d’une toilette sèche c’est qu’elle est entièrement écologique car non seulement elle ne consomme pas d’eau, mais les déjections peuvent également être utilisées comme engrais pour un jardin ou un potager. A part cela, le coût d’installation et d’utilisation est largement moindre par rapport à un WC traditionnel.

Même si ce type de toilette dispose de certains atouts, elle renferme également des inconvénients. Avant tout, elle demande l’usage de sciure de bois non traitée qui ne sont pas vraiment facile à trouver surtout en milieu rural. Aussi, en matière d’entretien, le vidage du bac toutes les deux semaines pourrait être potentiellement assez contraignant.  

Les alternatives aux toilettes sèches 

Comme alternative aux toilettes sèches, si vous voulez accéder à une toilette écologique, le plus simple c’est d’intégrer chez vous un WC japonais ou abattant lavant. Pouvant réduire de manière considérable votre consommation en eau, ce type de WC vous permet également de dépenser moins en termes de papier toilette.

Partager cet article
D'autres articles :
installer des toilettes
Comment installer des toilettes ?

Avant d’installer vos toilettes, il est nécessaire de connaître plusieurs critères. En effet, il faut prendre en compte le système d’évacuation, le type

choisir wc japonais
Nos conseils pour choisir votre WC japonais

Les toilettes japonaises bénéficient des dernières avancées technologiques pour garantir une parfaite hygiène et un confort à toute épreuve. Elles disposent de diverses

kit wc lavant
Kit WC lavant

Pour profiter au maximum de vos toilettes, le mieux est d’opter pour un kit WC lavant. C’est un accessoire conçu pour assurer une

abattant-wc-japonnais-It-kleent-min
PROMOTION
-100€ sur T-Kleent