Spécialiste des Toilettes Japonaises

Le papier toilette: La fausse bonne idée du XXème siècle, s’en débarrasser au XXIème siècle

L’histoire du papier toilette

Le papier toilette tel qu’on le connait maintenant a été inventé en 1891 par l’américain Seth Wheeler. Il fut introduit en France au début du XXème siècle ou il est un produit de luxe qui n’est utilisé que par la haute bourgeoisie.Son utilisation s’est malheureusement généralisée dans les années 60. Et en simplement un demi siècle son impact environnemental est considérable.

Le marché actuel

Un européen consomme 13 Kg/personne de papier toilette annuellement, un américain c’est 45 Kg. Seul les pays occidentaux utilisent le papier toilette, le reste du monde, et notamment les pays du Sud n’en utilisent pas. C’est un marché de 45 milliards de dollars US par an (WWF 2012).

Le processus de fabrication du papier toilette

  •  L’abattage des arbres: Et oui la matière première pour fabriquer du papier ce sont les arbres. Les arbres qui permettent de capter le CO2 et de produire de l’oxygène de fournir un habitat à la biodiversité, de capter et maintenir l’eau dans les nappes phréatiques…Nous on trouve cela malin de les abattre pour en fabriquer du PQ pour le jeter dans les WC!
  • Écorçage et fabrication de copeaux: processus énergivore
  • Délignification: les copeaux seront cuits dans un mélange d’eau et de produits chimiques (notamment des acides) ce qui qui permet de dissoudre la lignine qui est une biomolécule permettant de lier les molécules de celluloses entre elles. On obtient à la suite de cette opération une pâte qu’il faut tamiser épurer puis laver.
  • Le blanchiment: consiste, pour obtenir une pâte bien blanche de faire tremper la pâte obtenue par le processus de délignification, dans un cocktail à base de chlore, d’eau oxygénée et d’autres produits chimiques. Cette étape permet d’éliminer les impuretés qui pourraient venir altérer la blancheur du papier toilette.

  • La formation de la feuille: pour obtenir un produit fin et souple il faut d’abord sécher la pâte puis la presser entre d’énormes rouleaux et la séchée de nouveau par de gros cylindres chauffés.
  • Finition: La feuille obtenue sera parfumée, décorée par des colorants, traitée par des agents bactéricides fongicides, traitée à nouveau par des conservateurs puis mise en 2 ou 3 épaisseurs sur un rouleau de papier toilette qui sera placés dans un emballage plastique pour composer des paquets de 3, 6, 9, 12, 16 ou plus de rouleaux de papier toilette.
  • Transport: Ces paquets seront envoyés par avion ou bateau vers des entrepôts et dispatchés vers des magasins via des transporteurs routiers.
  • Consommation: Vous prendrez votre véhicule pour les acheter vous mettrai l’emballage plastique en toute bonne conscience en prenant soin de le trier. Vous consommerez votre rouleau qui nécessitera 9l d’eau potable pour l’évacuation d’une seule exonération.
  • Traitement du déchet: Le déchet ira vers la station d’épuration qui nécessitera la mise en oeuvre d’un lourd traitement impliquant davantage de produits chimiques et d’eau…

Coût environnemental du papier toilette

  • Le papier toilette ce sont 27000 arbres coupés quotidiennement soit 10 000 000 darbres coupés chaque année dont le destin est de finir dans nos WC.

Le papier toilette c’est 10% de tous les arbres coupés pour nos besoins en papier, alors que la moitié de la planète s’en passe.

  • Depuis 1996 ce sont 113 000 Km2 de forêts boréales dans nos toilettes
  • La fabrication d’un rouleau de papier toilette nécessite 140 litres deau.
  • Empreinte carbone estimée par le WWF en 2009 à 1,8g de CO2 par feuille de papier toilette soit 250 g de CO2 produit par rouleau: sachant que 22 000 000 000 de rouleaux sont consommés annuellement, le PQ  représente 5,5 milliards de Kg de C02 rejetés annuellement dans latmosphère: ce n’est pas neutre, ni anecdotique…
  • Chlore, Bisphénols, colorants, agents bactéricides, fongicides, eau oxygénée, acides, parfums, conservateurs…sont les agents chimiques utilisés et retrouvés sur votre papier toilette.

Au total:

  • Le coût environnemental à l’échelle mondial du papier toilette est énorme 
  • La plus value apportée par le papier toilette est faible: en effet une étude réalisée par Gébérit en 2011 montrait que 83% des Français ne se sentent pas complètement propre à la sortie des toilettes. N’est-ce pas votre cas?

Donc il faut changer nos mentalités et privilégier des solutions à base d’eau (bons vieux bidets, et surtout toilettes japonaises Kleent) pour notre toilette intime: Ces solutions sont non seulement plus efficaces, mais auront un impact environnemental moindre et notamment, contre-intuitivement, seront moins consommatrices d’eau. Pensez-y!

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
D'autres articles :
IT-Kleent une aide au maintien de l’autonomie

IT-Kleent est une solution parfaitement adaptée aux personnes en difficultés avec l’hygiène aux toilettes parce qu’elles sont âgées, douloureuses, avec un handicap,

Rupture I-Kleent

PROMOTION EXCEPTIONNELLE

Pour toute pré-commande : I-Kleent 169,9€ (-30 €)